Le Monde du Journal Interdit

Le Petit Prince à dit...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TOME IV

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: TOME IV   Lun 26 Mar - 7:21

NOUVEAU CHEF D'ORCHESTRE ; NOUVELLE DANSE


Dernière édition par le Sam 29 Déc - 7:08, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Lun 26 Mar - 11:29

Les jeux sont faits, rien ne va plus !
Il ne paraît, cependant, pas judicieux d'assimiler la Démocratie aux hasards des roulements d'une bille sur un jeu de casino ; ce scrutin ne l'autorise pas. La mobilisation importante qu'il a provoqué impose de respecter les orientations exprimées. Le temps et l'analyse permettront de mesurer si le sens des choix est bon mais un premier élément parait incontestable, il existe une logique dans la nature de ces choix.
Par sa volonté, sa consistance, son charme et son intransigeance Monsieur Agité, bon gré-mal gré, a réuni - sous la banniére des 3A ( action, affaire, argent ) - les éléments disparates de son courant, jusqu'alors perdus dans le flou d'une pensée unique. Il a, ainsi, présenté à l'opinion publique une force cohérente et en recueille les fruits. Bécassine a catalysé les impulsivités de changement mais n'avait pas la stature et le charisme pour unifier son mouvement et symboliser la capacité d'un renouveau. Ses résultats sont mitigés, témoignant du désir profond d'évolution des mentalités mais aussi d'un doute certain sur ses capacités à quitter un moule de pensée. Les espoirs soulevés par le troisiéme acteur de cette élection ont eu un écho. Cependant, son manque de racines idéologiques et l'aridité du terrain dont il est issu n'ont pas permis, à la fleur qu'il promettait d'offrir, de s'ouvrir.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 12:30, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Lun 26 Mar - 11:40

la logique suit son cours lors de ce second tour d'élection présidentielle. Le tapage médiatique d'un candidat exclu de ce deuxiéme épisode constitue la seule poussée vélléitaire qui mérite d'être remarquée à défaut d'être appréciée. Les fondements de son attitude soulévent, en effet, des interrogations ; il n'adhére pas à la démarche de Bécassine et repousse le projet de Monsieur Agité mais reste disponible pour les deux.
Ne s'agit-il pas d'une négation de la volonté populaire et d'un rejet du bien fondé de l'existence de deux tours dans ce scrutin ? Plus essentiel encore, cette conception alliant une mésalliance de surface à une opposition d'apparence - sans rupture avec l'apathie et l'absence d'orientation qui caractérisaient les appareils politiques engagés dans cette élection - correspond à une adhésion au jeu d'alliance conforme à la dérive de la période précédente. Elle fait craindre une absence d'ancrage profond à des racines et une absence de volonté à bouleverser les concepts actuels.

Au long du premier tout de ce suffrage, son attitude a pu symboliser un refus du conformisme suranné Gauche-Droite. Pour asseoir sa crédibilité, il révéle ses aspirations profondes en plongeant dans les jeux antérieurs et joue - à l'occasion de ce second tour - avec la pensée unique de l'époque sans avoir pris conscience qu'un côté de la classe politique, par un retour à son essence, l'a condamné et que cette condamnation a été ratifiée par la volonté populaire. Il néglige, ainsi, le retour nécessaire aux vérités fondamentales de la vie en société, se replace dans les scénarios antérieurs, utilise - lui aussi - le tintamarre médiatique et conforte le bien fondé d'une démocratie qui a su laisser son approche dans les seconds rôles.


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 10:37, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Mar 27 Mar - 5:35

L'introduction des événements de Mai 68 dans cette campagne 2007 n'est pas anachronique car ceux-ci interviennent, pour une part, dans la genése des conceptions actuelles. Schématiquement, ces événements reposent sur deux phénoménes, d'une part une révolution culturelle et d'autre part un mouvement social de masse venu - secondairement - se greffer sur la premiére. Le conflit social a pris fin aprés les accords de Grenelle. Ceux-ci ne sont pas sans signification car ils témoignent d'un fait essentiel. Il est possible de modifier la valeur donnée aux choses sans mettre en péril l'avenir d'un pays. Pour un temps, les impératifs financiers ont laissé place au Politique, ce qui a permis une amélioration globale du niveau de vie. Par la suite, l'économie a repris sa prééminence, diluant les effets positifs de la remise en place de l'homme au centre des préoccupations de la nation et ce conflit social s'est perdu dans l'histoire sans laisser de trace.
La révolution culturelle, induite par la jeunesse, a - par contre - un impact persistant et intervient dans la genése de la pensée unique actuelle. Habilement détournée de ses objectifs initiaux, eux-mêmes fragilisés par la spontaneïté et l'immaturité de ces instigateurs, cette révolution a transformé son interdit d'interdire en suppression des devoirs, soif de droit et nécessité de consommer. Elle a, ainsi, favorisé la mise en place d'un monde destructuré offert aux convoitises de la société de consommation. L'Economie, tirant bénéfice de cette involution, a tout fait pour que son esprit détourné perdure tandis que la lâcheté des Politiques - surpris par la spontaneïté, la puissance de ce mouvement et craignant pour leur tranquilité - a interdit aux valeurs positives, qui germaient dans le bouillonnement de Mai 68, d'arriver à maturité.


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 10:40, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Mar 27 Mar - 12:38

Mise en scéne, factice et spectacle étant, encore et toujours, les régles d'or de la Médiacritie, elle a décidé que ce deuxiéme tour de l'élection présidentielle atteindrait son point d'orgue et révélerait ses vérités comme ses enjeux fondamentaux à l'occasion d'un débat télévisé entre les deux postulants. Des échanges spontanés, multiples, libres offrent des thémes de reflexion et des éléments pour conforter un choix. Un débat trouve donc, naturellement, évidemment, sa place dans une campagne électorale à la condition, cependant, que le convenu, l'artificiel, le conditionné ne bouleversent pas les objectifs comme l'âme de ce débat.
La violence des projecteurs et le virtuel de la médiacratie, dont le but ultime et fondamental reste l'obtention d'unité de cerveau disponible, ont réduit cette opposition à un jeu où les postulants à la fonction - devenu héros de science fiction ou gladiateurs - ont déroulé un scénario. Ils ont joué à se faire mal, à faire du bruit, à retenir l'attention, à faire le beau mais, tristes catcheurs d'un spectacle pitoyable, ils n'ont - au final - qu'un seule doute "ai-je été bon" sans se poser la moindre interrogation quant à la qualité et à la vérité du texte qu'ils ont interprété.


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 10:44, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Jeu 29 Mar - 5:23

Dans ses conditions, ce débat ne justifie et ne mérite aucun commentaire si ce n'est que le Coca-Cola, servi lors de l'entracte et tellement symbolique d'un capitalisme débridé, n'était pas frais ...


Dernière édition par le Dim 10 Fév - 8:34, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Ven 30 Mar - 15:57

Les dérivatifs servis lors de ce deuxiéme tour électoral distraient, attristent mais ne masquent pas une réalité. Les deux candidats, pour des motifs trés différents, ne répondent - en aucune maniére - à la profonde désorientation et au puissant désir de changement qui secouent le pays.
L'agitation du premier a structuré un courant de pensée d'une façon qui peut paraître solide et fiable mais son parti des 3A manque d'éléments pour offrir une synthése répondant aux aspirations de l'homme et renvoyant le profit à sa fonction de moyen. La féminité candide du second réveille les souhaits et les attentes mais la fragilité de ses convictions, la dispersion de la troupe qu'elle méne, font craindre des dérives funestes ou un maintien du statut quo.


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 10:51, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Sam 31 Mar - 4:35

L'image d'un fil à linge tendu entre deux poteaux peut - par sa banalité - exprimer une organisation d'état fiable, résistant aux à-coups du dedans comme du dehors. Sur ce fil prennent place tous les éléments, éducation, culture, santé, économie ... nécessaires au bon fonctionnement d'une société.
De multiples facteurs interviennent pour maintenir l'harmonie de ce systéme, nature des liens entre le fil et les poteaux, composition du fil, modalités des fixations ... leur multiplicité témoigne de la complexité d'une société mais ne doit pas masquer l'élément originel et fondateur que constitue la présence de deux piliers solides et correctement ancrés dans le sol. Sur le fil tendu entre ces deux axes fondamentaux de la société - paix et progrés - peuvent se mettre en place - selon le principe du comment et du pourquoi et en utilisant les trois ordres Pascaliens ou - mieux sans doute car plus adaptées aux conditions et aux circonstances actuelles - les quatres limites définies par Comte Sponville.


Dernière édition par le Mer 13 Fév - 12:59, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Sam 31 Mar - 6:07

Une autre image, extraite de la nature, peut compléter le symbole précédent et ouvrir vers une synthése.
Un gazon, disposant de toutes les caractéristiques pour être beau, est bouleversé par des monticules de terre. Il est possible de crier une détresse, de s'éreinter à étendre la terre soulevée, d'appeler des voisins à l'aide, le résultat sera trés fugace et - dés le lendemain - les méfaits seront de retour. De la réflexion - comment apparaissent ces monticules et pourquoi apparaissent-ils - permettront d'évoquer l'intervention de taupes dans un phénoméne qui n'a rien de surnaturel et d'envisager une solution. En changeant l'esprit des mesures, en adaptant la réponse aux causes, il est probable que le gazon conservera ses qualités et sa verdure. Ainsi en évitant un traitement sans fin des conséquences et en s'attaquant aux racines des difficultés, il devient possible d'accéder au beau.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 14:12, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Sam 31 Mar - 16:37

Un équilibre entre deux axes de vie solides et une prise en charge saine des problémes permettent d'espérer le bien être et font regretter les aléas, les artifices d'une campagne électorale qui a négligé des vérités, aussi banales que fondamentales.
Les thémes de reflexion, de cet hymne à la Belle Vie, ne veulent pas exprimer La Vérité, n'ont pas la prétention de résumer la complexité du chemin mais lévent des questions et une peur face à l'avenir. Il est urgent de trouver un équilibre de vie dans cette société car elle est plongée dans une crise à l'échelle mondiale qui démultiplie la nocivité des conséquences d'une inconséquence nationale.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:04, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Dim 1 Avr - 15:03

Nous arrivons au terme de ce fil rouge ; le pire a été évité mais est-ce pour autant que le bien a triomphé ?
L'analyse du scrutin permet de constater qu'un axe de pensée, en se structurant, à retrouver une crédibilité que des années de laxisme lui avait fait perdre. En offrant la sécurité d'une conception mûrie, à défaut d'être bonne, en proposant un pilier pour soutenir la société, Monsieur Agité est devenu le President d'un pays dorénavant offert à son agitation. Cependant l'absence d'un deuxiéme pilier, facteur d'équilibre donc de durabilité du systéme, laisse planer bien des incertitudes.
Le fil à linge - uni à une seule attache, aussi solide soit-elle - ne pourra pas remplir sa fonction et sera soumis aux vents de toutes les pulsions. Ses soubresauts et ses convulsions impulsives peuvent user et miner son unique poteau. Que deviendra ce fil dans la tempête de la mondialisation s'il ne tient qu'à un seul pilier ou, pire, s'il n'y a plus de pilier du tout ?


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:05, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Lun 2 Avr - 6:24

L'atmosphére de confiance, le parfum de sérénité, l'oubli d'une résignation sont étonnants dans cet immédiat électoral. La légitimité incontestable de l'élu qui résulte d'une large mobilisation et le profond besoin de changement qu'exprime cette ambiance festive offrent une possibilité de fermer les vannes qui avaient été ouvertes par la pensée unique. Un ensemble d'actionnaire de la société vie paraissent décider à vider, à écopper, à consolider, à nettoyer, à oublier ce radeau de la Méduse construit par une irréflexion. Mais le danger est grand si les promesses entrevues ne sont pas tenues or sont-elles tenables avec l'effondrement d'un des deux piliers fondamentaux ?


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 14:18, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Jeu 5 Avr - 14:05

Le triomphe sans partage de Monsieur Agité ne va-t-il pas l'étourdir ? Ne va-t-il pas le pousser vers les extrêmes d'une culture libérale ? Ne va-t-il pas le conduire, sous une forme ou sous une autre, vers un pouvoir hégémonique ? ne va-t-il pas éblouir et attiser, au contraire, l'environnement de pensée unique que Monsieur Agité a su juguler ?
Beaucoup de questions pour une démocratie avec, peut être, une ébauche de réponse dans l'élection législative qui suit et compléte cette élection présidentielle.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 14:19, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Jeu 5 Avr - 14:16

Le bon sens qui se dégage du suffrage universel est étonnant mais réconfortant. L'explication tient au fait qu'une élection résulte d'un mouvement de foule conditionnée mais aussi de l'addition d'acte individuel. Il s'agit d'un constat rassurant pour le principe même de la Démocratie.
Elle a tempéré, contre toute attente, le triomphe du nouveau Président en envoyant une minorité certes, mais une minorité majorée à l'Assemblée Nationale. Ce scrutin exprime la crainte inconsciente de voir disparaître un des piliers nécessaires à l'équilibre du pays et témoigne d'une logique beaucoup plus développée au niveau du peuple qu'au niveau des hommes politiques. Ceux-ci, avec une désarmante constance, s'acharnent à multiplier les facteurs de doute quant à l'avenir, les uns en interdisant la reconstruction d'un pilier d'opposition indispensable, les autres en poursuivant un processus d'autodestruction.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:06, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Jeu 5 Avr - 14:24

Ce retour de balancier a fait quelques victimes dans les milieux gouvernementaux, notamment dans l'environnement proche du nouveau President. Cela constitue, peut être, un handicap car un homme compétent se trouve sur la touche mais cela représente aussi un hymne à la démocratie et à sa logique.
Un séjour au Canada ne pouvait pas blanchir un détournement d'argent public ni ouvrir sur une marche en avant. Gloire en soit rendue à la démocratie qui souligne, ainsi, la différence fondamentale qui existe entre République et Monarchie, entre fait du Prince et respect dû au Peuple !


Dernière édition par le Mer 26 Déc - 6:25, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Ven 6 Avr - 6:14

Mais la Démocratie aura-t-elle la puissance nécessaire pour résister à une volonté hégémonique tout en bénéficiant de l'habileté et de l'agitation de l'élu. Il persiste un énorme doute à ce sujet qui, rapidement, pourrait nuire à la remise en marche du pays comme à sa sérénité. Le nouveau Président conduira-t-il à une reprise de l'espoir et une mobilisation des énergies ; va-t-il mener à une gesticulation virtuelle, à une multiplication des interdits et à la mise en place d'une quasi-dictature ou va-t-il pousser vers un déchainement de gestes fous et une quasi-révolution ?
Un fait est certain, il existe un asynchronisme dans son attitude, adepte convaincu de libéralisme et de laisser faire, amis des grandes fortunes de ce monde, il ne cesse de faire intervenir financiérement l'état et sa solidarité pour satisfaire les divers mouvements de mécontentement. Plus d'interventions financiéres, moins de taxes, surtout pas de solidarité vrai avec répartition des richesses, cela parait trés incertain d'autant que la conjoncture mondiale est détestable et le déficit français abyssal.
Ces incertitudes, fondamentalement liées à la disparition de l'autre pilier, sans consistance depuis l'épopée mittérandienne et sans substance depuis l'ouverture réalisée - dans l'impulsivité et la démesure - par le nouveau Président, laissent le pays dans un état de doute et d'instabilité ; dangereux d'autant qu'il est plongé dans un monde lui-même trés déséquilibré pour ne pas dire explosif.


Dernière édition par le Ven 15 Fév - 9:13, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Ven 6 Avr - 6:21

En Janvier 2006, une caricature parue sur la couverture de "The Economist" exprime, en effet, le caractére explosif de la situation mondiale. Elle montre le Président de la banque centrale américaine partant à la retraite et passant le relais à son successeur avec un bâton de dynamite allumé !


Dernière édition par le Mer 19 Déc - 7:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Lun 9 Avr - 1:57

Dans un coin de la terrasse du commerce, Bruno - songeur et dépité - regarde l'horizon se charger de lourds nuages. L'un dessine l'Amerique, l'autre l'Asie, l'Afrique apparaît en filligramme tandis que le monde Arabe, plein d'éclairs, cherche à forcer un passage dans cette masse nuageuse.
Devant ces scénes grandioses mais dangereuses, sa révolte et son impuissance laissent place à une peur et le poussent à ramasser stylo aux cordes usés et guitare en panne de réserve pour poursuivre son hymne à la Belle Vie.


Dernière édition par le Ven 15 Fév - 9:15, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Lun 9 Avr - 2:14

L'Europe vit sous le soleil d'une euphorie américaine mais il est à craindre que son modéle de croissance forte ne soit qu'une lumiére artificielle, à la merci d'une coupure de courant. En effet, la place en avant des Etats Unis tient à une hégémonie et surtout à une course vers l'endettement. La somme - de la dette des familles, de la dette des entreprises, de la dette publique et de la dette du secteur financier - dépasse les 340% du PIB américain. Cette fuite effrénée a, jusqu'alors, absorbé les déséquilibres et maintenus le cours des changes mais il est à craindre qu'elle ne conduise, un jour ou l'autre, à un essoufflement. Réechelonner les dettes et relancer l'endettement, en d'autres termes regonfler la bulle et sauter de bulles en bulles, sont à l'origine d'une illusion de prospérité, d'un mirage qui - comme tous les mirages - ne résistera pas à l'épreuve du vécu.
Une croissance infinie de l'économie est inconcevable dans une écosphére finie ; ce fait marque la limite ultime de cette course. Mais, bien avant ce terme absolu, il est probable qu'une récession américaine apparaîtra, le temps de purger les dettes accumulées. Elle ouvrira, peut être, la porte à des actions folles des USA et menacera, à coup sur, l'équilibre européen du fait d'un effondrement des exportations et de la flambée du chômage qui en suivra.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:07, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Lun 9 Avr - 2:49

La probabilité de voir tomber les Etats Unis en récession est supérieure à 60% selon des experts économiques. Nul ne sait quand elle débutera mais tous s'accordent à reconnaître qu'elle sera forte. Il s'agit d'une bombe à retardement, d'autant plus redoutable qu'elle frappera des pays fatigués, démobilisés, inflammables. Si aucune stratégie de sortie de crise n'est crédible, il est évident qu'une révolution verra jour. Cette crise sociale sera d'autant plus redoutable qu'elle intriquera ses effets avec une crise environnementale déjà en cours d'installation.
Mais l'apocalypse n'est pas inéluctable. Il faut croire, toujours croire, croire malgré tout, en l'existence d'un bon sens et d'un génie humain. Cet axiome est indispensable pour poursuivre l'hymne de la Belle Vie et ne pas plonger dans la lâcheté d'un pessimisme ...


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 14:33, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Mar 10 Avr - 18:31

Une lucidité responsable reste la meilleure prévention contre un pessimisme impulsif. Elle impose de regarder le monde - et les anomalies qu'il porte - pour permettre de se préserver. Les subprimes - crédits en dessous du niveau classique de crédit - sont nés aux USA, ont atteint l'Europe et sont un exemple de ces anomalies.
Ils expriment le cynisme de la période et leur crise, prochaine si ce n'est en cours, annonce les futures précarités.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:09, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Mar 10 Avr - 19:25

Ces subprimes portent, notamment, leur dévolue sur l'immobilier. Dans un crédit classique, les banques prêtent 60 à 80% du montant en s'assurant de l'existence de revenus réguliers. Avec les crédits subprime, elles couvrent 100, 110 ... 125 % de la somme nécessaire, s'interessent peu aux revenus des personnes mais imposent une hypothéque. En général, l'emprunteur s'engage sur 30 ans, est exonéré - ou quasiment - de rembourser le capital pendant deux ans puis payent le prix fort car les taux des prêts sont trés élevés dans ces crédits à risques ...
Le résultat est simple. Les personnes, aprés les deux premieres années, ne font pas face, les maisons sont saisies et revendues. Tout bénéfice pour les banques puisque le prix de l'immobilier augmente nettement du fait de la survenue de nouveaux acheteurs grâce aux subprimes ... scandaleux d'inciter des familles, au revenu insuffisant, à s'endetter en sachant que - deux ans aprés - elles ont tous les risques d'être expulsées, avec toutes les conséquences sociales et humaines qui en découlent.
Ces subprimes symbolisent une fuite en avant sans sens car le cercle vicieux qu'ils induisent ne peut mener à rien. La multiplication des "maisons à vendre aprés saisie" finira par créer un climat de méfiance, malsain pour le marché immobilier. Il est vrai que les banquiers dorment, malgré tout, tranquilles puisqu'ils diluent ces prêts à risques en les regroupant sous forme de "titres" qu'ils confient à d'autres investisseurs, chacun se servant au passage. Ils illustrent, aussi, les méfaits du libéralisme sauvage. Ces faits ne constituent pas une banale anecdote ; dans les six premiers mois de 2007, les procédures de saisie ont concerné 1 foyer sur 112 aux USA ...


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:12, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Jeu 12 Avr - 13:57

C'est en Asie que les conséquences d'une récession américaine éventuelle seront les plus graves. Une part importante de la croissance chinoise tient, en effet, à la consommation aux Etats Unis, au Japon et en Europe. Les exportations représentent 55% du PIB de la région alors qu'elles ne constituent que 28 %, en moyenne, dans le reste du monde ( Pierre Larrouturou ). En cas de crise, comment réagiront les millions de salariés chinois qui travaillent pour l'export ?
Cela d'autant que ce peuple vit déjà dans la précarité, 60 heures de travail par semaine, salaire dérisoire, conditions sociales et humaines déraisonnables ( une part des ouvriers dorment dans des dortoirs où s'entassent, parfois, jusqu'à vingt personnes ). Comble de tout, ce pays à la croissance forte est incapable de fournir du travail à prés de la moitié des personnes arrivant sur le marché du travail. La croissance est de l'ordre de 10% mais, du fait des transferts de technologie, la productivité a augmenté de plus de 8%. Ainsi, le volume d'emploi ne suit pas la croissance de la population et le chômage augmente.
Précarité, chômage, les chinois payent au prix fort leur prétendu miracle économique et nombre d'entre eux considérent l'occident comme responsable et bénéficiaire de leurs difficultés. En cas de crise sociale aigüe, une dérive nationaliste de la Chine est à craindre ; ce qui s'est passé en Allemagne autour de la crise de 1929 devrait, pourtant, amener une réflexion. Cette remarque souligne les points de convergence qu'il est possible de remarquer entre Taïwan et l'Alsace Lorraine ...


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:14, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Ven 13 Avr - 13:39

Devant la marée que constitue l'importation asiatique, pourquoi ne pas envisager - selon une modalité ou une autre - des montants compensatoires qui redonneraient une compétitivité aux produits européens. Un élément fondamental permettrait de tenir compte des observations antérieures, ces montants seraient destinés - directement ou par le biais d'une production occidentale - à retourner en asie dans le but d'élever la condition humaine là bas.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:16, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corillion jean claude
Admin


Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: TOME IV   Ven 13 Avr - 14:11

Cet aperçu rapide montre la complexité et le caractére explosif de la planéte Terre. Ces thémes de reflexion n'ont - évidemment - pas la prétention de résoudre les questions soulevées, ni même de cerner tous les problémes qui se posent mais ils souhaitent participer à l'élaboration d'une grille qu'il serait possible d'utiliser dans toutes les situations. Elle aurait comme socle l'Homme - son bien être et son devenir - et comme méthode d'action une reflexion qui intégrerait le comment et le pourquoi des faits. L'intelligence et la connaissance des problémes permettent, en effet, de cerner les difficultés qui se présentent, de toujours respecter son voisin et ouvre à la synthése qui évite fanatisme, soumission ou obscurantisme.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 7:20, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOME IV   

Revenir en haut Aller en bas
 
TOME IV
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 5: La légende des Druides
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Quel est votre tome préféré de Harry Potter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde du Journal Interdit :: Le Parler Vrai :: TOME IV-
Sauter vers: